Le problème de la vérité

Les 3 problèmes avec la vérité

Le premier problème avec la vérité, c'est qu'elle est presque toujours plus difficile à comprendre que l'erreur ou le mensonge.

C'est vérifiable dans tous les domaines :

  • découvertes scientifiques révolutionnaires : hélicentrisme, relativité, etc.
  • relations interpersonnelles : on a facilement tendance à prendre les gens pour plus cons que ce qu'ils sont, sans chercher à comprendre leur raisonnement
  • politique : le format des émissions TV ne laisse pas la place à la pensée complexe

Le deuxième problème avec la vérité, c'est que ses défenseurs ont moins recours aux techniques efficaces utilisées par les menteurs.

Par exemple, les défenseurs de la vérité utilisent moins fréquemment le storytelling, car il induit un biais de narration, et on n'imagine pas transmettre la vérité avec des procédés fallacieux.

Le chemin vers la vérité doit être un chemin de vérité.

Le troisième problème avec la vérité, c'est que la plupart des gens ne connaissent pas les chemins qui y conduisent.

L'école prétend enseigner l'esprit critique mais, malgré les bonnes volontés de certains enseignants, les contenus ne vont pas dans ce sens. Enseigne-t-on ce qu'est une p valeur avant la fac ? Combien de citoyens sont privés de telles notions clefs de statistique, donc de raisonnement ? Combien tomberont dans l'arnaque des granules d'arnica au moins une fois dans leur vie ?