Les 10 pires instruments de musique pour enfants

Qu’on soit Papa ou Maman, Tata ou Tonton, Parrain ou Marraine…

…on a tous au moins une fois eu l’idée d’offrir un instrument de musique.

Les magasins de jouets ont d’ailleurs en stock toute une panoplie de pianos, guitares et kits de percussions.

Il peut être facile d’être paralysé devant autant de choix.

Cet article va vous donner quelques critères de choix pour éviter d’acheter un jouet pourri. Nous allons ensemble passer en revue les pires jouets pour enfant, à chaque fois en expliquant pourquoi.

Ce que vous promettent les fabricants de jouets

Qu’on achète en ligne ou qu’on fasse les magasins de jouet, les promesses des fabricants sont toujours les mêmes : 

« cultiver les intérêts des enfants à la musique »

« cultiver ses compétences sociales »

« travailler l’écoute, la coordination et la motricité »

« travailler sa patience et améliorer sa concentration »

« booster sa créativité »

Et c’est vrai qu’il sont mignons, ces bambins qui prennent la pose en souriant devant leurs instruments.

Certains fabricants réalisent même des vidéos promotionnelles dans lesquelles des enfants s’amusent avec leurs instruments …sur un fond de musique rock.

Il y a une raison pour laquelle vous n’entendez jamais les enfants sur ces vidéos : c’est parce qu’un enfant qui joue, c’est généralement une cacophonie.

Certains parents s’en amusent en postant des vidéos qui illustrent cette différence entre les attentes et la réalité :

Les instruments « pour enfants » dans la vraie vie

Il est extrêmement rare de voir un enfant jouer pendant des heures avec les même jouet. Les enfants jouent généralement avec les quelques jouets qu’ils préfèrent et délaissent complètement les autres.

On peut s’imaginer qu’il n’y a pas de logique à leurs choix, mais à mon sens c’est faux : certains jouets sont juste mieux que d’autres.

Ils seront privilégiés et laisseront un souvenir impérissables, tandis que les autres auront mérité leur place à la cave ou au grenier.

Les autres, ce sont ceux-là : 

1. Le « xylophone »

On en a tous un au fond d’un placard. 

On ne se souvient pas en avoir jamais vraiment joué, mais ça ne semble pas nous empêcher d’en faire notre premier choix lorsqu’il s’agit d’offrir un jouet à un enfant. 

Ce bel objet multicolore (aux couleurs arc-en-ciel) est un mensonge du début à la fin.

Déjà parce que le préfixe xylo- signifie « en bois ». Pourtant les instruments qu’on imagine lorsqu’on parle de « xylophone » ont la plupart du temps des lames en métal. On devrait alors désigner ces instruments sous le nom de « glockenspiel ».

Ensuite parce qu’on s’imagine que c’est simple d’en jouer. 

Mais vous avez déjà vu un joueur de xylophone professionnel ?

Tenez, ça ressemble à ça  :

Alors, c’est sûr, c’est sympa à entendre.

Mais vous n’entendrez jamais ça avec un glockenspiel pour enfants. Même un adulte peinera à faire sonner une mélodie simple comme la marche impériale de Star Wars : 

Jamais on n’a vu un enfant s’amuser devant un xylophone.

Alors pour éviter d’inciter les fabricants de jouets de continuer de produire des instruments ennuyants, par pitié, n’achetez pas de xylophone.

Voyons maintenant la deuxième plus grosse arnaque en matière de jouets musicaux : 

2. Les kits de percussions

Il y en a tellement en vente qu’on se dit que ça doit marcher du tonnerre !

Ces kits comprennent généralement une dizaine d’instruments de la liste suivante (panachés différemment suivant l’envie du vendeur) :

  • tambourin à cymbales
  • tambour à main
  • bâton de pluie
  • maracas
  • œufs shaker, parfois appelés œufs maracas
  • castagnettes, parfois appelées « clapets à mains », éventuellement montées sur une tige
  • « clap-clap » : castagnettes en forme de main et montées sur une tige
  • triangle
  • clochettes
  • clochettes au poignet
  • poignée Sleigh cloches
  • Jingle Stick / bâton de jingle 
  • cabasa
  • güiros
  • agogô
  • cowbell
  • crécelle
  • treshchotka
  • claves
  • woodblock
  • blocs d’argile instrument

Je me demande pourquoi ça marche si bien.

J’imagine qu’on se dit : « il y a pleins de jouets donc il trouvera bien un qui lui plait dans le lot ».

FAUX !

Ça me rappelle ce sketch des Deux Minutes du Peuple dans lequel un vieil homme gagne 12 millions et, plutôt que d’acheter une voiture de luxe, préfère « acheter des trucs moins cher, mais plus de trucs » et se retrouve à acheter des objets de piètre qualité.

Bref, le problème avec tous ces petits instruments, c’est qu’ils sont extrêmement ennuyants à jouer.

On vous vend que :

« Votre enfant créera des sons à l’infini et vous étonnera de ses talents cachés ! »

On vous promet de : 

« Faciliter la communication parents-enfants: les parents peuvent jouer avec les enfants et leur montrer qu’il existe diverses façons de créer de la musique »

Eh bah, franchement, bonne chance pour trouver diverses façons de jouer du triangle !

Pour avoir vu ce genre de petits instruments joués lors de soirées bœuf, je peux vous dire que même des musiciens adultes s’ennuient avec.

Alors imaginez un enfant !

Un autre grand classique : 

3. Les percussions seules

On essaye de nous vendre : 

  • tambours
  • « djembés » (même s’il s’agit parfois de darbouksa)
  • bongos
  • etc.

Au mieux, l’enfant va casser les oreilles de ses parents en tapant très fort dessus.

Au bout d’un moment, ça va finir par énerver les parents qui vont dire à l’enfant d’arrêter (super pour « faciliter la communication parents-enfants » et « cultiver les intérêts des enfants à la musique »).

Au pire, ces jouets finiront en attrape-poussière ou atterriront chez Emmaüs.

Mais en terme de nuisance sonore, rien n’égale les flûtes : 

4. Les flûtes à bec

Alors comme tous les instruments de musique destinés aux enfants, on en trouve avec de jolies couleurs, mais, soyons honnêtes : même joué correctement, la flûte à bec est un instrument insupportable.

Ce n’est pas pour rien que depuis quelques années est né sur Youtube un courant appelé « shittyfluted« , qui reproduit des morceaux connus en jouant de la flûte à bec extrêmement mal.

5. Le whisle

Cette petite flûte irlandaise a les même défauts que la flute à bec avec en plus l’inconvénient supplémentaire d’avoir un son plus aigu.

6. Le sifflet

No comment.

7. La flûte de pan

C’est juste trop dur d’en jouer.

Souffler à la verticale vers le bas n’est tellement pas naturel.

Tant qu’à faire, autant essayer d’apprendre à jouer de la flûte traversière !

8. Le kazoo

Le kazoo est l’instrument humoristique par excellence, comme on peut le voir dans cette interprétation du petit bonhomme en mousse : 

Il est très simple d’en jouer puisqu’il suffit de chanter en l’ayant dans la bouche pour que la membrane vibrante située au dessus nous permette d’obtenir ce fameux timbre nasillard.

C’est marrant, mais c’est probablement pas avec ça qu’un enfant va prendre goût à la musique.

9. L’harmonica

Alors ce n’est probablement pas le pire instrument, loin de là.

S’il fallait en sauver un, c’est probablement celui-ci que je choisirais.

Les harmonicas ont cet avantage qu’il est difficile de faire des fausses notes, puisqu’on n’a généralement accès qu’aux notes d’une gamme majeure. 

Mais la façon très particulière dont sont agencées les notes fait qu’il est également il est également difficile de comprendre les intervalles et donc de reproduire avec des mélodies connues.

Il existe plusieurs types d’harmonica.

Ceux destinés aux enfants sont généralement des harmonicas diatoniques à une rangée de 10 trous, en do (C = do). C’est pas mal.

Moi, quand j’étais petit, on m’a offert un harmonica à deux rangées, qui produit un son un peu irlandais et, même maintenant que je joue de l’harmonica diatonique, je ne touche pas à cet harmonica là.

10. Les guitares jouet et les guitares junior

Certaines sont bien :

mais c’est rare.

Celle ci-dessus par exemple n’est plus en vente.

Quant aux vraies guitares, il faut savoir que la guitare présente plusieurs difficultés : 

  • ce n’est pas évident d’appuyer sur les cordes avec la main gauche
  • il faut l’accorder, donc :
    1. avoir un accordeur ou en installer un sur son smartphone
    2. connaître l’ordre des notes
    3. ne pas se tromper de sens lorsqu’on tourne les papillons ‘sans quoi on risque de casser la corde)

Pour que ce soit un joli cadeau, il faut que l’enfant ait vraiment un intérêt préalable pour la guitare, et ait prévu de prendre des cours.

Si vous tenez vraiment à offrir quelque chose qui ait la forme d’une guitare, optez plutôt pour un ukulele. C’est un instrument bien plus accessible au débutant puisque, même en déplaçant simplement sa main gauche sur la corde la plus aiguë, l’enfant pourra avoir des résultats intéressants d’un point de vue sonore, sans pour autant casser les oreilles de ses parents.

Peut-on faire de la bonne musique avec de mauvais instruments ?

Même si je reste convaincu que les instruments listés plus haut ne conviennent pas à des enfants, un groupe composé d’une dizaine d’excellents musiciens parviendra à en faire quelque chose parviendra à les utiliser pour accompagner la chanteuse Adèle sur son titre Hello : 

Pour ce qui est des enfants, mieux vaudra cependant jeter un œil à mon article :