Mon avis sur le smartphone Yezz Andy 3.5 EI 3

Que vaut un smartphone à 39,90 € ? Pas grand chose !

Pour 39,90 € chez Carrefour, j’ai fait l’acquisition hier du Yezz Andy 3.5 EI 3 (Yezz A3.5EI3). Usager depuis 2-3 ans d’un mobile classique (« dumbphone » ?), je cherchais un smartphone premier prix, avec un petit écran pour tester sur ce genre de plate-forme le rendu des sites web que je créé. Je m’étais donc un peu renseigné, avait établi une liste de critères et fait le tour des magasins : La Trocante, Intermarché, Leclerc, Carrefour, Boulanger. Alors dépourvu de smartphone, j’étais revenu chez moi pour lire avis et descriptions sur le web et en avait conclu que ce smartphone répondait à mes besoins.

En bref

  • Pubs envahissantes sur le Yezz Andy 3.5 EI

    Pubs envahissantes sur le Yezz Andy 3.5 EI

    Publicités envahissantes : on a régulièrement des popups « Suggested Apps » qui apparaissent en plein écran, quelle que soit l’application dans laquelle on se trouve. Réinitialiser le téléphone n’y fait rien. C’est énervant, surtout quand on se dans une application de GPS. D’après ce que j’ai lu sur internet, les versions précédentes de ce téléphone avaient des jeux sponsorisés, nuls et qu’il était impossible de désinstaller de livrés par défaut avec le système d’exploitation.

  • Internet mobile : jusqu’à 3G+ (aussi appelée H+)
  • DAS : 0.647 W / kg.
  • Dual-SIM
  • Mémoire :
    • interne 4 Go.  Moins de 3 Go en réalité, puisque Android est installé dessus : c’est pas énorme, on arrive vite à saturation.
    • extensible micro-SD
  • Appareil photo :
    • photos de mauvaise qualité (floues)
    • Fonction panorama
    • Pas de flash
  • Autonomie : faible. La batterie de 1100 mAh nous oblige à recharger tous les jours. Mieux vaut avoir son chargeur toujours avec soi. Point positif : le chargeur est composé de deux parties : un câble USB vers micro USB type B (voir la gueule que ça a sur Google Images) et un adaptateur secteur vers USB. Du coup, si vous avez un adaptateur allume-cigare USB, vous pourrez rechargez votre portable en voiture.
  • Système d’exploitation : Android KitKat 4.4
  • Applications testées jusqu’à présent :
    • Gmail (installé par défaut) : ok
    • Youtube : ok
    • Facebook : ok
    • Facebook Messenger : ok
    • Facebook Gestionnaire de pages : ok
    • Instagram : ok
    • Evernote : ok
    • Blinkist : ok
    • TripAdvisor : ok
    • Yelp : ok
    • Pages Jaunes : ok
    • Mappy : ok
  • GPS :
    • Je suppose que c’est une particularité de mon téléphone, qui doit être défectueux, et que c’est censé fonctionner (puisque c’est indiqué dans les spécifications du téléphone) mais, chez moi, le GPS ne fonctionne pas. J’ai essayé avec Waze et Google Maps GPS en mode voiture : le téléphone peut me localiser grâce aux antennes 3G, mais il n’arrive pas à utiliser le GPS. Lorsque je vais dans paramètres > Localisation, je n’ai pas les 3 choix habituels : « haute précision », « économie d’énergie » et « GPS uniquement » mais seulement « économie d’énergie ».
    • Mon problème mis à part, si c’était à refaire, je n’achèterais pas ce téléphone en espérant utiliser confortablement un GPS puisque lorsque j’essaye de faire glisser la carte, ce petit téléphone peu puissant rame.
  • La prise mini-jack se trouve en haut du téléphone.
  • Coloris : à choisir en magasin. A Carrefour, j’avais le choix entre blanc et bleu.

Lecteur MP3

Le logiciel de lecteur MP3 livré avec cette version d’Android utilise les tags ID3 pour trier les fichiers (on ne navigue pas par dossier), ce qui peut être problématique si les tags ID3 sont mal renseignés. J’avais mes podcasts dans un dossier « podcasts » et le logiciel nous oblige à y accéder par le biais de la fonction « Listes de lectures » du lecteur MP3. Ce qui au final se révèle assez pratique, à condition de le savoir.

Le lecteur MP3 permet la lecture sans pause, ce qui est assez appréciable pour ne pas perturber l’expérience musicale sur de plus en plus d’albums. J’étais habitué à mon petit baladeur Boulanger qui marque les pauses entre les pistes, je dois dire que je suis très content de ce changement.

La précision niveau temps lorsqu’on écoute un podcast d’1h30 n’est pas top top, mais on trouve une fonction appréciable : si on change de piste par accident et qu’on revient sur notre podcast, la lecture reprend à l’endroit où on était à l’instant.

Transfert des messages et contacts

Lors de la récupération des messages depuis la carte SIM, les SMS stockés sur celle-ci sont coupés en plusieurs messages (lorsqu’ils dépassent la taille réglementaire d’un SMS). Les contacts sont bien récupérés. Le téléphone a chauffé un peu au niveau de l’oreille à un moment, mais il est revenu à une température normale par la suite.

Différences par rapport à la première mouture du téléphone

Par rapport à ce qu’on peut lire sur internet au sujet de la première mouture du Yezz Andy 3.5 EI, on note quelques différentes :
  • Les jeux qu’on ne peut pas désinstaller ne sont plus présents dans cette nouvelle version, ce qui est heureux. Malheureusement on a des popups de publicité qui apparaissent constamment, ce qui est finalement pire.
  • Plus du tout de flash, donc bye bye aussi l’application lampe-torche (enfin, elle fonctionne en allumant un écran blanc plein pot du coup).
  • La batterie diminue en taille : elle passe de 1300 mAh à 1100 mhA.

Liens externes