La prétendue "violence" des gilets jaunes

C'est marrant.

Je suis sûr que pas mal de gens qui sont maintenant gilets jaunes avaient le même genre de commentaire quand ils étaient posés sagement devant leur télé à regarder les "violences" des mouvements sociaux précédents.

Ceux qui pensent que les gilets jaunes sont "violents" sont justes un peu trop gâtés par le système, qui exerce sa violence de façon différenciée.

Diviser pour mieux régner.

Ceux là sont des petits bourgeois tranquilles.

Des petits chiens de garde médiocres.

Je ne sais pas s'ils me font vomir ou s'ils me font pitié.

Ils ne le savent pas mais, s'ils étaient mis dans la même position qu'un GJ, ils se comporteraient exactement de la même façon.

Mais bien-sûr, ces gens qui, généralement, n'ont jamais travaillé ni à l'usine ni en fast food n'ont aucune raison d'avoir la rage en eux.

Ils sont bien nés.

Papa et maman ont financé leurs études bidons.

Ouais, j'ai décidé : c'est de la pitié qu'ils m'inspirent. Il n'ont aucune profondeur d'âme. Je n'aimerais vraiment pas être eux.